web analytics

Abracax

Abracax : le dieu suprême des basilidiens représentée avec sa tête couronnée et ses pieds en forme de serpent

Voici l'histoire d'un dieu venu de loin ! D'Asie ! Enfin, revisité pour être présenté dans le dictionnair infernal de Collin de Plincy.

Abracax était représenté sur des amulettes avec une tête de coq, des pieds de dragon et un fouet à la main. Une véritable chimère, mais avec son fouet.

Pour les démonographes, comme les appelle Collin de Plincy, Abracax avait la tête d'un roi et les pieds en forme de serpent. Etonnant pour celui qui sait que les serpents n'ont pas de pieds.

Pour les basilidins, c'était le dieu suprême. Avec ses lettres formant en grec le mot 365, il renvoyait à chaque jour de l'année. De ce fait, il avait sous ses ordres des génies présidant les 365 cieux, avec chacun leur vertus.

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer