web analytics

L’agonie du pirate anglais vendu au diable

L'agonie du pirate anglais vendu au diable : une mort dans une tempête violente et particulièrement horrible !

Surprenante histoire que celle-ci évoquée par Alfred Harou dans son horizon sur la piraterie dans le numéro de septembre 1900 de la Revue des Traditions Populaires.

Un homme en train de mourir un peu particulier

Nous sommes dans les Cornouailles anglaises ! Un homme connu pour avoir été naufrageur est à l'agonie dans sa maison. Cependant, personne n'ose y rentrer. Il se serait vendu au diable.

Tout de même, un prêtre, un docteur et deux pécheurs se résolvent à y entrer. L'homme est à l'article à la mort, blasphémant et particulièrement terrifié.

La tempête dans la maison

La chambre était d'un noir profond. Tout à coup, elle devint particulièrement brillante. Tous pouvaient alors voir les cheveux du pirate dressés sur sa tête.

Aussitôt, le prêtre se mit à user de son influence pour écarter le démon. Il réussit même à faire que le diable soit réduit à la taille d'une mouche. Mais impossible de le faire sortir.

La chambre donnait l'impression d'être comme la mer au milieu d'une forte tempête. On y entendait des vagues et des cris de marins emportés par un naufrage.

Une mort dans la tempête

Puis, le tonnerre tonna ! La maison trembla comme prise par un tremblement de terre. Tous se précipitèrent au dehors.

La tempête se poursuivait. Des nuages noirs semblaient aller vers la maison, apportant un vaisseau noir.

Une fois que ce fut terminé, on put voir le corps du pauvre pirate. Un spectacle horrible : ses yeux étaient ouverts et sa bouche entre ouverte.

Qui emporte ensuite le corps

On voulut vite retirer le corps de là. On l'installa à la va vite dans un cercueil grossier et on l'emportant au cimetière. Pendant tout le cortège, un cochon noir, que personne ne connaissait, suivait la foule. Il disparut aussi vite qu'il n'était apparu.

Sur le chemin, on fit une halte à l'église. Ici, alors, la tempête reprit. La foudre se précipita sur le cercueil et l'emporta dans le ciel.

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer