web analytics

Les anthropophages de Saksar

Les anthropophages de Saksar: des monstres à tête de chiens et corps d’homme qui engraissaient leurs victimes

 

Dans le numéro de mars avril 1919, René Basset revient sur une légende arable : les anthropophages de Saksar. Revenons sur cette histoire

 

Saksar était une île éloignée dans la mer du Sud. Un homme raconte qu’un jour, il vit un autre qui avait de nombreuses égratignures sur son visage. Il l’interroge et ce dernier lui conta son histoire.

 

Le naufrage

Avec ses compagnons, cet homme voguait sur un bateau lorsque les flots les poussèrent vers une île. Impossible d’en échapper. Ils accostèrent sur une île. Là, ils furent accueillis par des monstres aux visages de chien et des corps d’hommes.

L’un d’entre eux les rejoignit et les poussa à rentrer dans son logis. Cependant, à l’intérieur, ils virent des cranes humains.

On leur apporta alors des fruits et de la nourriture. Toutefois, ce geste n’était pas pure générosité. En effet, dés lors qu’un humain était plus gras, ils le mangeaient.

Aussi, l’homme se restreignait volontairement en nourriture pour retarder l’échéance.

 

La fuite

Un jour, il profita de l’absence de ses hôtes qui étaient partis pour une fête. C’était bien sûr, sans compter sur leur volonté de le retrouver.

Aussi, pour éviter qu’ils ne le rattrapent, il marcha uniquement de nuit et se cachant le jour sous un arbre.

 

Rencontre avec des hommes beaux

Un peu plus tard, continuant à marcher dans l’île, notre naufragé croisa les hommes qu’il trouva les plus beaux du monde. Cependant, impossible de se faire comprendre.

Tout d’un coup, tandis qu’il était assis, un de ses compagnons d’infortune se mit à lui monter dessus pour aller chercher des fruits dans un arbre. Il le suivit pour ramasser des fruits

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer