web analytics

Les avertisseurs de tempêtes

Les avertisseurs de tempêtes : des signaux sonores ou lumineux invitant à se réfugier très vite à l'intérieur

Comme on peut se l'imaginer, sur l'île de Sein, face au Finistère et tout au bout de la Bretagne, la tempête fut très longtemps redoutée.

On se fiait à certains avertisseurs de tempête pour se protéger lors de la venue des grands vents. C'était d'ailleurs les seuls moments pendant lesquels on fermait les portes des maisons sur l'île.

Plusieurs avertisseurs de tempêtes étaient reconnus :

  • des feux follets, ces manifestations lumineuses sur l'eau
  • des sifflements.

Ces derniers étaient aussi appelés des crieriens par les anciens. A ce propos dans son voyage dans le Finistère Cambry fit dire à ces vieillards : "Fermons les portes ; écoutez les crieriens, le tourbillon les suit".

Fermons vite cette page et protégeons nous de la tempête.

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer