web analytics

Le Baldanders

Le Baldanders, issue de la littérature allemande, signifiait le changement continu de la nature et la société

 

Voici l’histoire d’une créature bizarre issue de la littérature allemande !

 

Un monstre imaginé par un cordonnier écrivain

Comme le rappelle Jorge Luis Borges dans son Livre des êtres imaginaires, le Baldanders a été imaginé par un cordonnier. Hans Sachs était également un écrivain, qui s’inspira de la description faite par Protée  dans l’Odyssée d’Homère.

Pour Sachs, le Baldanders était une créature symbolisant le changement continuel de la nature et de la société. Pour appeler son monstre Sachs combina Bald, soit le proche avec anders, les autres.

 

La reprise par Grimmelshausen

Toutefois, cette créature fut ensuite reprise par un autre auteur allemand : Grimmelshausen. Celui-ci dans Simplicius Simplicissimus est une statue de pierre dans une forêt. Représentant un ancien dieu germanique, il pouvait se transformer dans de nombreux objets.

 

La représentation du Baldanders

Suivant les moment, le Baldanders est représenté différemment. Ainsi, Grimmelshausen le montre avec une tête de satyre, un torse d’homme, des ailes d’oiseau, une queue de poisson. une patte de chèvre et des serres de vautour. Une  véritable chimère !

Sur la couverture de l’ouvrage de Grimmelshausen, on le voit piétiner des masques. Portant une épée à la ceinture, il tient un livre dans les mains. Ce dernier met en avant divers objets  : couronne, voilier, coupe, tour, des dés, un bonnet… Etrange vous dites ?

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer