web analytics

Le chat dans les contes bretons

Le chat dans les contes bretons : des superstitions et un carnaval

 

Quelques superstitions bretonnes autour des chats

Comme les autres animaux, les chats reviennent régulièrement dans les contes bretons. Aussi, il ressort quelques fois des superstitions.

Ainsi, pour devenir invisible, on disait qu’il fallait avoir le courage de tuer un chat et de manger sa cervelle toute chaude.

Ensuite, pour faire refleurir un pommier qui souffre, il était utile d’enterrer un chat mort à son pied.

Lorsqu’il mange une hostie bénite, le chat devient totalement enragé.

On racontait aussi que les chats se vengeaient. Pour cela, il aimait monter au grenier et uriner sur sa victime.

 

Les chats sorciers et le carnaval

En Bretagne, on indiquait que si on ne coupait pas le bout de la queue d’un chat, il devenait sorcier. En effet, c’était un serpent qui y était installé.

 

Les chats ont comme coutume de faire le carnaval les jours gras (comme au Poitou). Ici aussi, on se méfiait des chats noirs, dont on disait qu’ils apportaient le diable dans la maison.

Afin de faire ce carnaval, les chats se rassemblaient dans des carrefours, autour de croix ou dans des champs à trois coins. Par exemple, il y avait à la Croix de Retiers un champ à trois cornières de la sorte. Ils s’y mettaient en file.

On croyait que ce phénomène avait aussi lieu à Croix Bra, Croix Renaud… Ces lieux passaient pour avoir été fréquentés par des sorciers avant d’attirer ainsi les chats.

Certains chats avaient des tailles très remarquables : les chats courtauds. Pour les bretons, ils tenaient conseil vers minuit en Haute Bretagne. Méchants, il valait mieux ne pas les déranger. Si cela arrivait, ils se regroupaient autour de l’intrus.

Les chats sorciers de leurs côtés étaient rouges.  L’un d’entre eux vivaient à proximité de Hénon. Il se rendait tous les dimanches pour casser une baratte à beurre. Toutefois, on ne parvenait pas à l’attraper : il narguait ses poursuiveurs dans un bassin.

 

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer