web analytics

Le diable de Fond Galo

Le diable de Fond Galo, personnage central d’un carnaval félin

 

Nous sommes en Charentes, entre Angoulême et Limoges. Fond Galo, petite vallée est particulière. Aussi, il ne valait pas bien y rester la nuit.

En effet, c’est là que les chats, viennent retrouver le diable. Ils ont rendez vous pour carnaval.

Certains racontent que les voyageurs qui y passent après minuit sont emportés. Les enfants non baptisés y sont dévorés.

 

La légende raconte que c’est en automne que le diable se rend à Fond Galo. Lorsqu’il vient, des fleurs bleues, des ancolies, poussent sur ses traces. Il n’était pas conseiller de les cueillir car elles portaient malheur. Certains affirment qu’ils venaient sous la forme d’un mouton noir

 

Histoire d’un défi et sauvée par son chat

Une fois, une servante de maison voulut mettre au défi son maître. Elle affirma qu’elle se rendrait à Fond Galo s’il lui achetait une robe. Elle rajoutait qu’elle y crierait trois fois : « je suis seulette à Fond Galo ». Du fait de son insistance, elle obtint sa robe et dut s’y rendre. Ainsi, elle partit à minuit, emmenant avec elle le chat de la maison. Elle fit comme elle avait dit.

Toutefois, il ne se passa rien. C’est en rentrant dans la maison. Lorsqu’elle lâcha le chat, elle entendit une voix lui recommandant de la remercier. En effet, la voix rajouta que sans lui, elle ne serait pas rentrée.

 

Le cavalier et le serviteur tentateur

Dans le temps, il y avait un château dans une vallée proche. En fin de journée, un cavalier prétendant être sur la route vers Saint Jacques de Compostelle s’arrêta. Son serviteur fit alors la cour à une des domestiques de la maison. Il lui demanda de la rejoindre le soir à Fond Galo. Toutefois, craintive, elle prit avec elle un chat.

Elle avança dans la foret et arriva à un fontaine. Mais point de serviteur. Elle entendit de libérer le chat. Mais rien y fit et partit en courant. Quand elle sortit du bois, elle senti qu’elle était mordu au pied. Personne ne vit ensuite le cavalier et son homme de main.

 

Recette pour éloigner le mauvais sort.

 

Les fougères de Fond Galo pouvaient conjurer les mauvais sorts. Pour cela, il faut les porter moyennant quelques préparatifs :

  • détacher un morceau avec 7 folioles,
  • l’inclure dans une enveloppe portant l’inscription en majuscule FATUM,
  • l’épingler à chemise contre la peau,
  • en veillant à le garder pendant plusieurs jours en fonction du sort.

 

Sources bibliographiques :

  • Mir, Mathilde. Vieilles choses d’Angoumois. Angoulême. 1947
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer