web analytics

Les djinns

Les djinns étaient, selon les musulmans, des génies transparents et prenant des formes tellement diverses…

Dans son Livre des êtres imaginaires, Jorge Luis Borges s’intéressa aux djinns. Comme il le rapporte, selon les légendes arabes, Allah créa les anges avec de la lumière, les djinns avec du feu et les hommes avec de la poussière.

Des génies fait de feu pouvant prendre toutes les formes possibles

Créé deux mille ans avant les hommes, les djinns était des immenses animaux aériens aux corps transparents. Ils pouvaient prendre des formes diverses.

Ils apparaissaient comme des nuages et prenaient ensuite l’aspect qu’ils souhaitaient : un homme, un loup, un lion, un scorpion. Comme ils le souhaitait. Pour cette raison, les musulmans doivent demander au djinn de partir avant de tuer un reptile.

Des génies qui se déplaçaient partout, tel des espions malfaisant

En outre, les djinns peuvent traverser les murs, se rendre invisible. Ainsi, il leur arrivait d’entendre des anges parler et donner ces informations auprès des mages et des devins.

Les djinns pouvaient également observer du haut des terrasses. Là, ils lançaient des pierres. Certains enlevaient des belles femmes; Aussi, pour éviter ces problèmes, il fallait invoquer Allah.

Enfin, les djinns pouvaient vivre dans les ruines et les maisons hantées. En outre, ils étaient des animaux du désert, d’où ils lançaient des tempêtes de sables selon les égyptiens.

Sources bibliographiques :

  • Borges, Jorge Luis. Le livre des êtres imaginaires. Gallimard. Traduction française 1987.
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer