web analytics

Le héros déguisé en cochon

Le héros déguisé en cochon, image reprise dans plusieurs mythes pour cacher la beauté ou devant être révélée.

 

Tout comme le soleil qui va se réfugier dans les obscurités, le héros peut changer d'apparence la nuit. Cette seconde apparence peut lui permettre de se cacher d'ennemi, de les tuer... Elle pouvait aussi être le fruit d'une malédiction.

 

Le déguisement d'hommes sensuels

Les grecs attribuaient au cochon une caractéristique très lubrique. Pour cette raison, ils l'associaient à Aphrodite. S'inscrivant dans cette tendance, les pythagoriciens indiquaient que c'était les hommes sensuels qui se transformaient en cochon. Ainsi dérive la désignation de cochon pour un homme "qui s'abandonne à toute espèce de débauches", comme le signale Angelo de Gubernatis dans la Mythologie zoologique.

 

La peau de cochon,  pour fuir des oppresseurs

Au XIXe siècle, le conteur russe relate dans son 6e livre, l'histoire d'une jeune fille que son père veut épouser. La croyant aussi belle que sa mère ("l"aurore du soir est aussi belle que celle du matin"). Pour se sauver, elle se recouvre d'une peau de porc. Elle ne la quittera que pour se marier avec un beau jeune prince. Un conte qui n'est pas sans rappeler Peau d’âne de Charles Perrault.

Dans un autre conte russe, le fils d'un roi est persécuté lui aussi par sa famille. Afin de quitter la maison paternelle, il se recouvre d'une peau de cochon.

 

 

La peau de cochon masquant une beauté pour qu'elle soit révélée.

Selon la légende de Bridhaddevatâ, Apâlâ s'adresse au roi des dieux de la mythologie védique en Inde de lui donner une peau magnifique. Alors, voulant l'exaucer, le dieu lui retira une première peau, à l'aide d'une roue, d'un char et d'un gouvernail. S'y prenant en trois fois, il parvint à lui retirer sa peau horrible. C'est ainsi qu'une nouvelle, magnifique celle-ci apparut. La peau qui avait été retiré ressemblait à celle d'un cochon. De cette manière, grâce au dieu, la peau de cochon disparut et la jeune fille hideuse devient belle.

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer