web analytics

La légende russe de l’origine du tabac

La légende russe de l'origine du tabac : plante issue du corps d'une religieuse qui était séduite par Satan !

En Russie, au XVIIe siècle, l'Eglise orthodoxe s'opposa à l'arrivée du tabac, cette plante venue de la lointaine américaine. Pour raconter son origine, les russes évoquaient cette légende.

Condamnation d'une religieuse qui s'était laissée séduire par le démon

Pour connaître l'origine du tabac, il fallait selon cette légende remonter au temps du roi Anepsius. A cette époque, une religieuse, appelée Jezavel, avait commis des impudicités. Séduite par Satan, elle avait donné naissance à une fille. Dieu lui laissa le temps de la pénitence. En vain ! Il envoya un ange qui a laissé une gigantesque faille dans le sol. Il y engloutit la religieuse.

C'est alors que Satan puisa d'elle un liquide, qu'il répandit sur de la terre. Une plante poussa alors. Des païens la prirent et l'appelèrent le tabac.

La découverte de la plante par un médecin

Un peu plus tard, le médecin Frémikur s'était aventuré au loin, cherchant des plantes guérissantes. Suivant son chemin, il s'était trouvé dans le lieu où l'ange avait précipité la religieuse. Sur les conseils de Satan, le médecin se mit à cueillir et à sentir les feuilles du tabac.

Après s'être délecté de l'odeur, il prit des graines pour les semer dans son jardin. Chaque jour, il allait sentir les feuilles, ce qui le rendait gai comme un ivrogne, profitant de cette plante qui poussait très vite.

Une plante qui enivre et se fume

Comme des passants s'interrogeaient, il se mit à vendre ses fameuses feuilles... répandant ainsi l'usage du tabac. De plus en plus de gens s'enivraient, en commençant par la fumer. Certains furent même retrouvés morts.

Retour sur les lieux d'origine

Cette histoire arriva à l'oreille du roi... qui fit convoquer le médecin. Il lui demanda de le conduire là où il avait trouvé les premières plantes. Là, il creusa le sol et tomba sur le squelette de la religieuse.

Peu de temps après, le roi se convertit au christianisme et ordonna l'interdiction de cette herbe du diable. Seuls les païens la conservèrent et la firent voyager dans le vaste monde.

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer