web analytics

Les mains et la sorcellerie

Les mains et la sorcellerie : des croyances très fortes venue de l'Antiquité et se poursuivant au Moyen Age !

Dans le numéro de novembre 1911 de la Revue des Traditions Populaires, Paul Sébillot publie une série de contes autour du corps humain. Découvrons avec lui le rapport aux mains que pouvaient avoir les sorciers.

L'importance des mains pour les sorciers

On raconte que pour les sorciers, les bras et les mains des morts avaient une grande importance. Ils recherchaient d'ailleurs les membres de personnes ayant succombé de mort peu ordinaire. Ils auraient en effet plus de pouvoir.

Quelques légendes

L'évêque Arsène, du parti de Mélèce, avait disparu subitement. Les méléciens montrèrent quelques temps plus tard la main droite d'un homme, criant qu'il s'agissait celle de l'évêque. Il aurait été massacré par Athanase pour s'en servir dans des potions magiques...

En Zélande, on enterrait la main d'un foetus sous la baratte pour éviter que le beurre ne soit ensorcelé.

Par ailleurs, au Portugal, la main d'un mort avait des vertus terribles. En effet, quand elle était allumée dans une maison, personne n'osait venir l'éteindre. On devait jeter du vinaigre dessus.

La Nova Floresta indiquait que les magiciens, les sorcières et les féticheurs utilisaient les bras des morts. Ils leur servaient de flambeau au cours de la nuit, pour lancer des maléfices sur les personnes endormies.

On croyait au XVIIe siècle en Angleterre que si on plaçait une chandelle dans la main d'un mort, ceux qui se trouvaient dans la pièce ne pouvait se réveiller ensuite.

Des croyances en médecine

Les mains des morts avaient aussi un rôle en médecine. Ainsi, on expliquait lors de l'Antiquité que la main d'un mort de manière prématurée pouvait guérir des scrofules, des parotides et des angines. D'autres expliquaient qu'il suffisait juste de toucher cette main, si tant est qu'on était du même sexe que le mort, pour pouvoir être guéri.

La superstition se poursuivi au cours du Moyen Age.

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer