web analytics

Les nagas

Les nagas étaient des serpents divins de l’hindouisme, qui protégeaient les richesses de la terre et du sol.

A la forme de serpent, mais prenant aussi forme humaine, les nagas font partie de la mythologie de l’hindouisme.

Des divinités du sous-sol

Selon Kern, auteur d’un manuel du bouddhisme indien, les nagas étaient des serpents semblables aux nuages. Ils vivaient sous terre, dans de très grands palais. Selon la légende, Bouddha prêcha une loi aux dieux, qui fut gardé par les nagas avant d’être remis au moine Nâgarjouna

Ainsi, les nagas protégeaient jalousement les richesses du sol, se méfiant uniquement de l’aigle géant Garouda

La tour et le naga

Au Ve siècle, un pélerin se rendit en Inde : Fa Hsien. Il recueillit alors une légende concernant les nagas.

Le roi Asoka était au bord d’un lac. Là était une tour, qu’il imagina détruire, en vue d’en établir une plus grande encore. Quelqu’un le poussa à entrer dedans. Une fois à l’intérieur, l’homme lui dit que sa forme humaine était fausse et qu’il était un naga. Il lui indiqua qu’il pouvait détruire la tour, qu’à la seule condition de penser pouvoir en faire une meilleure. Et là, il montra des vases dédiés au culte. Ils étaient tellement beau et de forme impossible à refaire par des hommes, que le prince renonça.

Sources bibliographiques

  • Borges, Jorge Luis. Le livre des êtres imaginaires. Gallimard. Traduction française 1987.
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer