web analytics

Le phénix dans les légendes arabes

Le phénix dans les légendes arabes : un oiseau magnifique se reposant tranquillement dans un brasier intense.

 

Le repas d’un seigneur tunisien

Au cours d’un repas donné par le seigneur de Gabès, ville de Tunisie, Ibn Ouânemmou le S’anhâdjien, des gens de la campagne apportèrent un oiseau de la même taille que le pigeon. Mais il avait une couleur et un aspect totalement extraordinaire.

En effet, il arborait un magnifique bec rouge et long. Le seigneur des lieux demanda alors aux convives venant de nombreux horizons (arabes, berbères, et ailleurs) s’ils avaient déjà un si tel oiseau et si même ils connaissaient son nom.

 

L’oiseau et le réchaud

Alors, le seigneur demandé à se qu’on libère l’animal, après lui avoir coupé les ailes. Le soir, à la nuit tombée, on plaça un réchaud allumé, dans lequel l’oiseau voulut vite s’installer.

Les serviteurs voulurent l’en empêcher. Toutefois, le maître de lieux refusa, ordonnant à ce qu’on le laisse faire.

L’oiseau s’installa ainsi au cœur du brasier. On en profita pour faire monter la puissance du brasier.

A la surprise générale, la force du feu ne dérangeait pas l’oiseau. Bien au contraire.

Enfin, il sortit du feu tranquillement, n’éprouvant aucune gène.

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer