web analytics

La queue du lièvre

La queue du lièvre ou plutôt pour quelles raisons les lièvres n’ont pas de queue : retour aux temps du déluge

 

Conté par Pierre Briffaut et relayé par Achille Millien dans le numéro d’avril 1890 de la Revue des Traditions Populaires, cette légende revient sur une énigme : pourquoi les lièvres n’ont pas de queue ?

 

Une navigation avec de nombreux périples

Cette histoire se place lors du déluge. Les arches naviguent sur les flots, emportant avec elle les animaux et Noé. La croisière n’est pas une partie de plaisir. En effet, le diable ne veut pas laisser l’embarcation avancer tranquillement.

Avec un vilebrequin, le diable perçait des trous dans la coque du bateau. A chaque fois qu’un trou apparaissait, Noé venait le boucher avec une cheville. Alors le diable continuait, comptant sur la fin du stock de ces chevilles.

Il demanda un jour s’il lui en restait beaucoup. « Oui » répondit Noé ! Alors le diable partit.

La fin des chevilles

Enfin, pas si longtemps ! Il s’était simplement absenté pour aiguiser son vilebrequin. Il se remit aussitôt à creuser un trou. Seulement, voilà ! Noé n’avait plus de cheville.

L’eau commençait à pénétrer dans la coque. Aussi, Noé attrapa le lièvre qui était à côté et lui coupa la queue. Le petit morceau de poil servit pour boucher le trou.

Quelle fut la surprise du diable de voir ce nouveau type de cheville. Dépité, il partit, abandonnant ses projets.

 

Sources bibliographiques :

 

%d blogueurs aiment cette page :