web analytics

Le serpent pyrénéen et le lac d’Isabit

Le conte du serpent pyrénéen et la genèse du lac d'Isabit

 

Dans les Pyrénées aussi, les serpents étaient dotés de pouvoirs malfaisants. Ils cachaient les œufs des poules dans le fumier. De cet endroit où chaleur et puanteur  se mélange, il ressortait un nouveau serpent qui se met à dévorer tout ce qu'il peut attraper : petits oiseaux mais aussi petits enfants.

 

Une magnifique montagne habitée par un monstre

Il était une belle montagne. Verdoyante et calme, elle faisait le plaisir des troupeaux et bergers. Des chiens blancs conduisaient brebis. Mais tous étaient irrémédiablement attirés par un plateau. Ils allaient tout droit dans la bouche d'un monstre. En effet, un serpent - un des plus grands serpents- y était installé et dévorait toutes et tous qui passaient.

 

 

La forge d'Arbouix

Au pied de la montagne, vivait un homme courageux, dans le village d'Arbouix. Il établit une forge et porta en haut de la montagne du fer rouge et incandescent. Il le posa là et réussit à se dérober. Le serpent avala le fer encore chaud et aussitôt le feu prit dans ses entrailles. D'une grande soif, il commença à boire et boire. Toutefois, il mourut et toute l'eau qu'il avait bu se déversa pour former un lac : le lac d'Isabit. 

 

Le maléfice des os de l'église

On décida ensuite de ramasser les côtes du serpent pour en faire une  église. Toutefois, dés qu'elle fut réalisée, la grêle ne cessa de tomber. On décida de brûler ces os et le mauvais temps partit.

 

Sources bibliographiques :

  • des Monts. Karl. Les légendes des Pyrénées. Michel Lévy. Paris.
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer