web analytics

La sirène

La sirène, de la femme oiseau chantant la mort à la femme à queue de poisson vivant sur les bords de l’Océan

 

La sirène, femme-oiseau, sur une île méditerranéenne

 

C’est avec Ulysse et l’Odyssée que notre histoire commence. Souvenez vous, ce héros grec qui au retour de Troie dérive dans la mer en tentant de revenir chez lui. Malheureusement, pour lui et ses compagnons, il offense les dieux en rendant aveugle Polyphème, le cyclope mangeur d’hommes. Parmi ses aventures, il doit passer à proximité de l’île des sirènes.

 

les sirènes, ensorceleuses des marins avec leur chant de mort

Filles d’Achéloos ou de Phorcys suivant les traditions, elles avaient des visages de jeunes femmes mais avaient des pattes et des plumes d’oiseaux. Filles de l’enfer, elles étaient aussi les cousines des Harpies, les célèbres vengeresses qui effrayaient les passants.

Plusieurs mythes expliquent leurs formes étranges :

  • Elles jouaient avec Coré lorsque Hadès, le dieu des morts l’enleva. La mère de la jeune déesse, Déméter, leur reprocha de ne pas lui avoir porté secours et leurs donna des ailes : « Allez vous en, allez chercher ma fille et parcourez le monde entier ! »
  • Une autre tradition rapporte que ce serait Aphrodite qui les auraient changer en oiseaux car elles avaient refuser par orgueil à donner leur virginité à un homme ou à un dieu. Toutefois, elles ne purent jamais voler car les Muses leurs avaient retirer des plumes pour en faire des belles couronnes.

Toujours est-il que depuis lors, les sirènes chantent assises, entourées d’ossements des marins qu’elles avaient attirés la… de véritables ensorceleuses mortelles.

 

Le conseil de Circé pour passer près des sirènes sans s’échouer

Avant de passer auprès de l’île des sirènes, Ulysse quitte Circé, qui l’avait envoyée auparavant auprès dans le Tartare. La magicienne lui donna alors ce conseil : « Bouche les oreilles de tes marins avec de la cire d’abeille et si tu désires entendre leurs chants, fais toi attacher au mât et fais leur jurer de ne pas te détacher quelques soient les menaces que tu pourrais leur faire. »

Homère raconte ensuite que le bateau passa sans encombre… et que les sirènes se suicidèrent ! Elles devinrent alors des rochers, dont l’un dériva jusqu’à l’emplacement de la Naples actuelle.

 

Les sirènes, anges de la mort avec des envies érotiques

Les grecs anciens représentaient les sirènes sur les monuments funéraires. Elles étaient des anges de la mort, chantant des hymnes avec la lyre. Ange de la mort certes, mais aussi avec des intentions érotiques pour les héros qu’elles pleuraient.

On disait qu’elles étaient particulièrement redoutables lors des journées sans vent, à midi, lorsqu’on pouvait prendre des coups de soleil facilement.

 

La sirène, femme poisson, sur les bords de l’Océan Atlantique

On retrouve la figure qui nous est plus familière chez Pline l’ancien. Il raconte en effet qu’on trouva près de Lisbonne une sirène morte sur le rivage. Elle avait le « corps hérissés d’écailles » et les habitants autour avaient entendus juste avant des gémissements plaintifs.

Egalement, de Gaule, on écrivait du temps de l’empereur Tibère qu’on apercevait également sur le littoral des sirènes mortes.

Pline explique également qu’il existait des tritons, avec une tête d’homme et une queue de poissonDes marins les voyaient monter à bord de leurs bateaux la nuit. Immédiatement, la partie où ils s’asseyaient penchait et pouvait se submerger s’ils y restaient trop longtemps.

Hésiode affirma que les sirènes vivaient chacune 291 600 ans, sans un jour de plus.

 

Vincent de Beauvais indiquait que pour se débarrasser des sirènes, il fallait leur envoyer des bouteilles vides. Elles se précipitaient dessus, donnant le temps aux marins de déguerpir.

 

Sources bibliographiques :

 

2 pensées sur “La sirène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer