web analytics

Smaug

Smaug, le dragon avide de richesses de JR Tolkien

 

Un dragon attiré par l'or, les pierres précieuses et le trésor

Dragon ailé, Smaug fut la terreur des nains au cours du troisième âge. Dans le roman, le Hobbit, JR Tolkien décrit ce monstre volant.

Crachant du feu, il s'attaque à Erebor, le royaume des nains, pendant le  le règne Thror ! La ville est construite à l'intérieur d'une montagne isolée et accumule or et richesse minière.

Attiré par l'or, Smaug arrive sur les lieux et attaque la ville. Tous sont tués et le dragon prend ainsi possession du trésor. Seuls quelques nains, dont le fils et le petit fils du roi parviennent à s'échapper.

 

La défense d'Erebor et la chute dans le lac, transpercé d'une flèche

Ce dragon était rouge vif, avec une peau couverte d'écailles très dures. Rien ne pouvait l'atteindre ! Ce monstre était fait en outre de pierres dures et pouvait cracher du feu. Gigantesque, Smaug disposait également d'un odorat sur développé, lui permettant de sentir arrivé tout assaillants.

Venu chercher une pierre précieuse du trésor, Bilbon Sacquet réveille le dragon au milieu de son or. S'en suit une course poursuite avec les nains rescapés de la première attaque, venus avec lui. Chassé de la montagne, le dragon décide de s'en prendre à un village construit sur le lac en face d'Erebor, Escaroth.

Au cours de l'attaque, Bard, un des habitants d'Escaroth, lance une flèche noire dans le creux gauche du poitrail du dragon. Là était le point faible de Smaug, qui s'effondre alors dans le lac.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer