web analytics

Le tailleur tueur de monstres

Le tailleur tueur de monstres ou une promenade qui conduit à affronter des bêtes à cornes dans un grand fossé

 

Dans le numéro de novembre 1892 de la Revue des Traditions Populaires, Paul Marcho revient sur des contes du Luxembourg. Découvrons avec lui l’histoire du tailleur tueur de monstre.

 

La promenade du tailleur

Il était une fois dans un village, un petit tailleur vivant d’une belle aisance. Un jour, après le repas, il quitta sa femme pour se dégourdir les jambes. Sur le chemin, il commence à avoir un peu faim. Cependant, notre homme, prévoyant, avait emporté avec lui du pain.

L’été étant là, il est alors importuné par les mouches. Il en tue et écrit sur un billet « j’en tue vingt cinq d’un coup », qu’il accroche à sa casquette.

Un peu plus loin, un homme l’apostrophe et lui propose d’en tuer une grosse. Il l’encourage à entrer dans un bois et descendre dans un grand fossé.

« C’est ici que se trouve la bête ».

 

La bête à corne

Notre tailleur s’avance pendant encore 15 minutes.

Tout d’un coup, il voit face à lui un monstre à corne s’avançant vers lui. Il se cache aussitôt derrière un arbre.

La bête était lancée et ne peut s’arrêter. Aussi, elle enfonce ses cornes dans l’arbre.

C’est alors que le tailleur prend un petit marteau qu’il avait toujours avec lui, pour lui clouer les cornes.

Ensuite, il se rend à l’entrée du fossé en hurlant qu’il la tient. Des hommes arrivent alors vite et tuent la bête.

 

La seconde bête

Ensuite, on demande au tailleur s’il veut tuer un autre monstre. Le voilà, donc, conduit plus loin dans le fossé.

Une fois encore, une bête arrive sur lui. Notre tailleur se trouve un nouvel abri : une baraque de bûcherons. Seulement, il oublie de fermer la porte et l’animal se précipite à l’intérieur. Le tailleur sort comme il peut par la fenêtre et referme vite la porte.

Une fois encore, il va crier qu’il tient la bête et des hommes viennent la tuer.

Enfin, pour récompense, on lui donne une somme de 10 000 francs

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer