web analytics

La vengeance des sirènes hollandaises

La vengeance des sirènes hollandaises : terrible et dévastatrice dés qu’une des leurs était capturée en mer…

 

Pour les pécheurs hollandais, les sirènes existaient vraiment. Et elles avaient des pouvoirs importants sur leurs activités. Ainsi, les pécheurs de Blankenberghe racontaient qu’à proximité de Moeryck, en Hollande, la pèche était excellente. Les affaires et les prises étaient florissantes.

 

La destruction de la flotte

Un jour, tout s’effondra ! On attribua cette chute à la vengeances des sirènes. En effet, la légende rapporta qu’un pécheur attrapa une sirène et ne la laissa pas.

Dés lors, tous les hommes qui s’aventuraient en mer, entendaient ce refrain régulier.

« Moerdick ! Moerdick !

Vous serez toujours pauvres et jamais vous ne deviendrez riches »

 

 

Les inondations terribles

Tous les jours, ces cris se répétaient. Jusqu’à une véritable catastrophe ! En effet, une grande tempête surprit la flotte des marins de Moerdick. Quelques uns seulement parvinrent à rentrer au port.

 

Toutefois, nos marins de Moerdick ne furent pas les seuls à affronter la vengeance des sirènes. Ainsi, de la même manière un marin pécheur de Schouwen captura une sirène. Tous les jours qui suivirent, on entendit le marin de celle-ci la réclamer :

« Schouwen ! Schouwen !

Rends ma femme, sinon cela te coûtera cher ! « 

Comme les pécheurs de Moerdick, ceux de Schouwen restèrent sourds à ces appels.

Puis, là encore, une catastrophe arriva.

La ville fut submergée par les flots.

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :